Pour cette paroi, nous souhaitions avant tout, utiliser des matériaux vernaculaires, dans le but d’avoir un impact environnemental faible du point de vue du transport. Cette paroi a donc été entièrement réalisée avec des matériaux locaux, dans un rayon géographique restreint. Mise à part l’OSB, tous les matériaux ont un cycle de vie qui respecte les objectifs du développement durable. La mise en œuvre de la paroi a été dans l’ensemble, relativement simple, mise à part le placement de la paille en vrac qu’il fallait compacter dans le coffrage en OSB.

Voir la fiche

Inertie importante avec un panneau de Terre Argilus ,  Paroi respirante et matériaux capillaires : paille de riz et valorisation des déchets agricoles.

Faible énergie grise

Mise en œuvre de l’isolant similaire à l’ossature bois classique
Préfabrication à l’atelier

Voir la fiche

Notre paroi est le résultat d’une combinaison de deux matériaux ; l’un en panneau sur une petite épaisseur, l’autre en vrac pour éviter les ponts thermiques. Nos deux matériaux ont un impact environnemental faible en assurant une très bonne isolation thermique d’été et d’hiver, une isolation phonique en plus d’être un bon régulateur d’humidité.

Voir la fiche

Matériaux issus du recyclage de déchets, léger, peu couteux et respectant la réglementation

Voir la fiche