Institut Eco-conception ENSAM de Chambéry Arts & Métiers – 2019

Paille enduite comme base et ouate de cellulose pour augmenter R malgré les dimensions de la paroi. Enduit de chaux ou d’argile pour protéger les parois. Et une plaque de liège pour poser l’enduit intérieure sur la ouate et gagner en isolation acoustique. Charpente bois

Télécharger le PDF

Membres de l'équipe

M.IDELON, A.DOCHE, A.CORNIER

Résistance thermique

Valeurs calculées grâce au logiciel Ubakus. Le R est supérieur à 5 alors que la paroi n’est pas très épaisse. La capacité de chaleur est faible, et le déphasage trop long. (son effet est gommé par l’atténuation d’amplitude des variations de température).

Durabilité

La paille craint l’humidité directe, le mur actuel permet d’éviter ce contact tout en étant perspirant. Paille = Ressource agricole incontournable. La Ouate de cellulose = revalorisation de déchets papier. La Chaux est plus naturelle que le ciment mais reste impactante, elle pourra être remplacée par de la terre. Le bois, s’il est géré durablement est considéré comme une ressource renouvelable.

Impact environnemental

La paille est généralement trouvée dans un rayon de 50km (d’après le RFCP). La Ouate de cellulose = revalorisation de déchets papier. Le bois de chêne-liège est cultivé depuis le XIXème en France, l’enduit de chaux est produit en France et peut-être remplacé par un enduit de terre locale.
Contrairement à une idée largement répandue, la paille offre une bonne résistance au feu à condition que les bottes utilisées soient correctement compactées. Les rongeurs représentent un risque mais l’enduit de chaux empêchera leur installation.

Résumé

Exclusivement en matériaux biosourcés, pas de transformation excessivement énergivore, bon marché, simple de construction, pas d’outils de levage, pas de déchets de chantiers, cycle de vie quasi-parfait, local. Passage des tuyaux dans la Ouate.