IUT Belfort-Montbéliard, Equipe 1 – 2019

Notre souhait était de créer une paroi 100% locale capable de concurrencer, d’un point de vue thermique et surtout environnemental, des isolants connus sur le marché. Nous avons donc eu l’idée de réaliser une paroi composée principalement d’un mélange d’eau et de terre, dit « barbotine », et de paille de blé.

Télécharger le PDF

Membres de l'équipe

MENETRIER Alexandre, WIEDMER Adrien, BAUME Maxime, STADELMANN Florent

Résistance thermique

À partir d’un banc d’essai normé ISO 8301 :1991 :

λ = 0.045 W/m.K

2 R=7.78m .°K/W

Remarque : La diffusivité de notre paroi s’avère très bonne grâce à la

α = 1.19 e-7 m2/s

Durabilité

Le mélange terre-paille est un matériau durable ! En effet cet isolant à l’avantage d’être 100% naturel et d’être très perspirant une fois en place (μ de la paille = 2). Du point de vue résistance mécanique, notre matériau est autoportant :

σ = 0.10MPa <

σrupture(1semaine)=0. 17MP

Impact environnemental

Notre paille provient d’un agriculteur local et la terre a été creusée aux alentours de notre IUT. Cela a nécessité peu de transport et peu de transformation. À partir de cela, nous avons pu réaliser une analyse de cycle de vie de notre paroi afin de la comparer à d’autres.

Résumé

Notre paroi à l’avantage d’être 100% locale, performante, aussi bien thermiquement que méca- niquement, et surtout très avantageuse du point de vue écologique.