IUT Génie Civil Dijon Auxerre – 2019

Notre paroi est le résultat d’une combinaison de deux matériaux ; l’un en panneau sur une petite épaisseur, l’autre en vrac pour éviter les ponts thermiques. Nos deux matériaux ont un impact environnemental faible en assurant une très bonne isolation thermique d’été et d’hiver, une isolation phonique en plus d’être un bon régulateur d’humidité.

Télécharger le PDF

Membres de l'équipe

Berthelin Maximilien, Bourreau Baptiste, Guichard Benoit, Pinto Gerson

Résistance thermique

on obtient un R de 8,236 m². °K/W.

ouate = 25 cm, λouate = 0.038W/(m/K) et

lainedebois = 6cm, λlainedebois = 0.036 W/(m/K).

 

Durabilité

Plus de 60 ans pour les deux.

Impact environnemental

La laine de bois est totalement recyclable et issue de l’exploitation de forêts gérées durablement. La ouate de cellulose est fabriquée à partir d’environ 85 % de journaux recyclés ; les 15 % restants étant un additif ignifugeant comme l’acide borique. Toutefois, l’un comme l’autre sont recyclables et 100 % réutilisables. Autres points positifs, leurs énergies grises très faibles. À peine plus de 20 kWh/m3 pour la ouate et 40 kWh/m3, très peu comparativement à d’autres isolants comme le polystyrène (+ de 180 kWh/m3)

Résumé

Le combiné de cette paroi est facilement réalisable par les artisans dans nos constructions actuelles et répond à des critères écologiques et d’isolation thermique importante.